Connaissance des financeurs

L’objectif de cette étape est de ne pas passer à côté de certaines sources de financement, de faciliter les démarches futures de l’association et d’argumenter la demande de façon efficace.
Les questions à se poser portent sur :

- L’identité des financeurs potentiels,
- Leurs préoccupations,
- Les objectifs qu’ils poursuivent,
- Les contraintes qu’ils supportent,
- Leurs modalités d’intervention.


A. L’identité des financeurs potentiels

Il existe plusieurs grandes familles de financeurs :

- L’Europe : Les programmes européens (FSE, FEDER, FEOGA…)
-
L’Etat : Les ministères de « tutelle », les services déconcentrés de l’État…
-
Les collectivités territoriales : la commune, la communauté de communes, le Conseil Général, le Conseil Régional…
-
Les entreprises et les particuliers : Les fondations d’entreprise, le mécénat…

B. Les préoccupations des financeurs

Elles sont de deux ordres :

- Les préoccupations communes, à savoir la cohérence du projet avec les objectifs et la bonne utilisation des fonds alloués.
- Les préoccupations spécifiques, à savoir, l’impact sur le territoire d’intervention du financeur, l’évitement d’un coût social, le relais d’une politique publique, l’impact d’image pour le financeur...

C. Comment s’informer

- Les outils de communication des financeurs (brochures, périodiques,…)
- La presse locale et nationale (presse spécialisée : projets analogues financés, interventions de responsables politiques…)
- Les communications des réseaux associatifs
- Les sites internet (Sites de ressources documentaires, sites des financeurs…)
- Les archives de l’association