Argent, richesse, assurance-vie: comment les riches utilisent l'assurance-vie comme une banque personnelle libre d'impôt pour augmenter leur épargne – Book Review – Choisir son assurance vie


Une assurance-vie est dite « multisupport » c’est une enveloppe qui peut contenir plusieurs supports.
Vous pouvez être investi dans votre assurance-vie dans 2 types de support en or choix :

En fonds euros.
Les fonds euros sont gérés par l’assureur et investis essentiellement en obligations d’États européens (la dette Française par exemple). Des fonds euros plus énergétiques sont aussi en quelque sorte investis en actions ainsi qu’à immobilier. En fonds euro, votre capital est garanti. Avec l’effet cliquet, votre patrimoine n’as que le pouvoir de progresser, année après année. Retrouvez les meilleurs fonds euros ici.

En unités de compte (UC).
Ce sont des fonds actions, obligations ou immobiliers qui vous permettront de dynamiser votre épargne. Les unités de compte présentent un risque de perte en capital : elles sont plus risquées mais offrent une meilleure espérance de gain à long terme.

Note de Ludovic : les unités de compte plus répandues ne sont pas nécessairement les plus performantes. Par exemple, trackers sont d’excellents produits. Nous avons une page consacrée à ce sujet.

Allocation libre entre fonds kangourous et unités de compte, ou bien contrôle pilotée.
Vous faites votre pur allocation entre vertèbres en vogue contrôle libre (vous pouvez investir en 100% fonds euros), ou bien vous déléguez à un gérant en style contrôle pilotée (il y aura plus et pourquoi pas moins d’UC selon votre profil). A écrire que l’on peut « harmoniser » dans son contrat en cours de vie : vendre du fonds euros pour avoir des UC, vendre des UC pour aller sur le fonds wallabies (pour sécuriser ses gains, dans exemple) et pourquoi pas passer d’une UC à une autre. L’assurance-vie est très flexible.